Méditation sur l’Evangile – 3e Dimanche de l’Avent (Année C)

Publié le par SVD TOG

Méditation sur l’Evangile – 3e Dimanche de l’Avent (Année C)

3e Dimanche de l'Avent (Année C)

(Lc 3,10-18)

Quand quelqu'un se vante trop de lui-même ou de ses propres prestations, on peut dire: " Lui aussi, ne fait bouillir qu'avec de l'eau". Ce n'est pas un mépris du bien qu'il fait, mais une mise des choses à leur place. Car aucune action humaine n'est parfaite. Aucun homme ne peut faire quelque chose qui soit entièrement et définitivement bon. De Jean-Baptiste on peut dire: " Il ne baptise qu'avec de l'eau". C'est par modestie que Jean Baptiste dit :

" Moi, je vous baptise avec de l'eau ;

mais il vient, celui qui est plus fort que moi.

Lui vous baptisera dans l’Esprit Saint et le feu".

Mais le Baptiste s'était imaginé autrement la venue du plus fort, de Jésus donc. Mais ce dernier n’était venu avec la pelle à la main pour nettoyer, mais pour appeler les pécheurs et leur accorder la miséricorde du Père. Jean menait une vie très austère. Jésus, mange et boit du vin pendant les somptueux repas auxquels il se laissait inviter et où on ne mangeait sûrement pas de sauterelles. Les gens pensaient que Jean était le Messie. Mais Jean ne voulait pas paraître ce qu'il n'était pas.

"Je ne vous baptise que dans l'eau!"

Nous aussi, nous ne faisons bouillir que dans l'eau. Oui, nous sommes du côté de Jésus, car il nous est donné la grâce d'être ses frères et sœurs. Nous annonçons « le Dieu- Abba », comme Jésus nous a chargé de le faire. Mais il y a alors la tendance de nous sentir plus forts que les autres. Nous pensons savoir tout et faisons tout correctement.

Cette manière de toujours avoir raison en tout mène à l'intolérance.

En effet, c'est cela qu'on reproche aux chrétiens. Or, nous aussi, nous ne faisons bouillir que dans l'eau.

Publié dans Apostolats

Commenter cet article