125 ans de l’arrivée de la SVD au Togo

Publié le par SVD TOG

27 août 1892 – 27 août 2017, ça fait exactement 125 ans que les premiers missionaires SVD, fondateurs de l’Eglise catholique au Togo sont arrivés sur le sol togolais. Il s’agit des Pères Johannes Schäfer et Mathias Dier et des Frères Johannes, Norbertus et Venantius qui ont été désignés par le Fondateur, Saint Arnold Janssen comme les pionniers de la première en Afrique et troisème en général mission de la Société du Verbe Divin (SVD). Voici quelques extraits du livre du Père Karl Müller SVD « L’histoire de l’Eglise catholique au Togo » concernat le départ et l’arrivée des nos confrères :

« La cérémonie du départ eut lieu le 17 juillet. Elle fut particulièrement solennelle et pleine de cordialité aussi bien à l'église qu'à la maison mère. Après des adieux très émouvants, les missionnaires se mirent en route pour la gare de Venlo. De là, les trois frères gagnèrent directement Hambourg, tandis que les deux prêtres passaient par Berlin pour accomplir les dernières formalités. Le 21 juillet déjà, leur bateau, le vapeur Erna de la Compagnie Wôrmann prenait le large.

Les missionnaires emportaient avec eux une habitation tropicale démontable que le Frère Johannes avait construite. Le Supérieur général leur avait offert le premier tabernacle pour la Mission. L'habillement avait posé pas mal de problèmes. La lourde soutane noire n'allait pas. On se décida: pour une soutane légère, blanche pour les Pères et grise pour les Frères. Chacun reçut deux soutanes, deux pantalons, deux ceintures. Pour les sous-vêtements et pour les chemises on avait choisi un tissu de coton blanc très léger. On ajouta un grand casque tropical à larges bords. Pour se protéger du soleil qu'on disait si dangereux, chaque missionnaire emporta encore un beau parasol, blanc à l'extérieur, bleu à l'intérieur.

Le voyage dura cinq semaines. Le Père Dier en a donné un excellent récit dans le bulletin missionnaire de sa Congrégation. Il décrit les escales de Tanger, Casablanca, Mogador, Las Palmas, Monrovia, Cape Coast, Accra, Keta, etc. Le 26 août à 16 h.58, le Erna Wörmann jetait l'ancre devant Lomé.

Le Père raconte aussi le chaleureux accueil d'un agent de commerce allemand, M. Schulz, à qui on avait recommandé les missionnaires. Celui-ci mit à leur disposition deux grandes chambres de sa nouvelle habitation et se montra d'une très grande prévenance à leur égard. Le 27 août, les deux prêtres célébrèrent encore la Messe sur le bateau, mais le lendemain, le dimanche 28 août, fête de saint Augustin, le grand évêque africain patron de leur congrégation, ils fondèrent officiellement la Mission. »

Il faut noter qu’au Togo la mission SVD connaît deux périodes. La première, celle de la fondation de l’Eglise a duré 25 ans. Elle se termine d’une manière douloureuse en 1917 par l’expulsion des premiers missionnaires allemands à cause de la première guerre mondiale. La deuxième période, celle de la reprise de la présence de la SVD au sein du diocèse de Sokodé a commencé en 1974 et se pousuit jusqu’à nos jours. Aujourd’hui une cinquantaine de confrères assurent leurs multiples services missionnaires dans différentes parties du Togo et du Bénin qui fait partie de la même province.

 

P. Marek Pogorzelski SVD

Secrétaire de Mission TOG

Jubilé de 125 ans de l’évangélisation du Togo

Commenter cet article

Pélagie YINA 27/08/2017 22:20

Très belle rédaction. J'ai aimé. L'histoire ça fait tellement de bien! Elle nous permet de savoir d'où on vient et comment faire pour que demain soit mieux. Elle nous permet surtout de lire et relire la fidélité de Dieu dans vie pour Lui en être reconnaissants. Merci aux courageux premiers missionnaires ! Merci à vous tous prêtres SVD qui menez encore la mission au Togo avec dévouement et surtout passion pour les âmes. Belle initiative ! Bon Jubilé à vous à nous !!! Sr Pélagie YINA

KPATKANA MARC 27/08/2017 20:40

Je voudrais remercier l'équipe de la rédaction de nous rapeler la vrai histoire des premiers missionnaire. Je voudrais par la même occasion vous prier de bien vouloir me donner les adresses des Patrick, Dino et Noël avec qui j''ai passé mon enfance avec eux à Bassar. Je salue tout le monde et que Dieu vous bénisse en abandance pour tout ce que vousbfaites pour la conversion des âmes au Togo.
Marc KPATKANA