DEUXIEME DIMANCHE DU TEMPS DE L’AVENT DE L’ANNEE A

Publié le par SVD TOG

TEXTES : Is 11, 1-10 / Ps 71(72), 1-2. 7-8. 12-13. 17 / Rm 15, 4-9 / Mt 3, 1-12

PREDICATEUR: P. Martin KOTCHOFFA, SVD

THEME: Convertissez-vous!

 

Bien-aimé(e)s, le prophète Isaïe nous annonce un temps nouveau qui pointe à l’horizon avec l’avènement de l’Emmanuel. Ce temps-là verra la démolition des barrières qui existent entre les hommes et qui les empêchent de vivre ensemble en parfaite harmonie avec la création. Durant cette ère de grâce nous dit Isaïe « le loup habitera avec l’agneau, le léopard se couchera près du chevreau, le veau et le lionceau seront nourris ensemble, un petit garçon les conduira » (Is 11, 6). Nous voyons ici la réconciliation de la création toute entière avec elle-même. Certainement parce qu’elle est parvenue à reconnaître qu’elle provient d’un seul et même créateur. Pour ne donc pas rester en marge de cette ère nouvelle Jean-Baptiste nous exhorte vivement en ces termes : « convertissez-vous, car le royaume des Cieux est tout proche » (Mt, 3, 2).  Cette conversion qui doit venir de l’intérieur de nous-même est une invitation à nous réconcilier avec nous-mêmes, avec les autres et avec la création toute entière. Et la prière de saint Paul à ce sujet doit devenir la nôtre. Il dit en effet : « que le Dieu de la persévérance et du réconfort vous donne d’être d’accord les uns avec les autres selon le Christ Jésus » (Rm 15, 5)

Bien-aimé(e)s, faisons tomber donc tomber les murs de la séparation que nous avions érigé dans nos cœurs et qui empoisonnent notre vie communautaire, associative, paroissiale et familiale. Ne restons pas en marge de cette ère qui s’annonce à grand pas. Abandonnons nos penchants et chemins mauvais. Aujourd’hui encore, il nous est possible de volontairement faire ce pas de la conversion car demain serait certainement trop tard. Nous risquons ainsi de nous retrouver éloignés pour toujours de l’auteur de la vie. C’est ce qui pousse Jean-Baptiste à nous faire cette mise en garde : « Tout arbre qui ne produit pas de bons fruits va être coupé et jeté au feu » (Mt 3, 10)

Bien-aimé(e), si aujourd’hui tu entends la voix du Seigneur t’invitant à la conversion n’endurcis pas ton cœur. Amen

Publié dans Homélies

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article