Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Missel d'autel en ewé

Publié le par SVD TOG

 

misselewe001Grâce à VERBUM BIBLE et avec l’appui financier des diocèses et des différents organismes d’aide de l’Eglise en Allemagne on a pu achever la première édition du Missel d’autel en ewé. Il vient d’arriver avec le même conteneur que les 20 000 exemplaires de Dzifomo.

Cette première édition du Missel grand format d’autel, dont le P. Marian Schwark était le responsable de la traduction surtout en collaboration avec l’archevêque de Lomé au Togo et l’évêque de Hô au Ghana, est pour le moment pour un usage provisoire. Le P. Marian a piloté ce projet depuis presque dix ans avec une  équipe de spécialistes et traducteurs du Togo et du Ghana. Imisselewe002l faut le dire que déjà avant le commencement officiel de sa diffusion il y a un grand intérêt de la part de paroisses du Togo et du Ghana.

Le fête de notre Saint fondateur, Arnold Janssen y est déjà incluse et sur la photo on peut voir comment se présentent les prières à cette occasion en ewé.

 

mis003.JPG mis004.JPG mis005.JPG

Maintenant il est grand temps, qu’après  119 ans d’évangélisation,  les chrétiens du Togo puissent avoir finalement la traduction de la Bible en ewé. Pour le moment, ils se servent d’une traduction protestante de la Bible – évidemment  sans les livres deutérocanoniques.

Publié dans Nos Paroisses

Partager cet article

Repost 0

DZIFOMO – un « bestseller » au Togo

Publié le par SVD TOG

 

dzifomo001.jpgCe petit recueil de prières et de chants en  langue ewé dont le titre veut dire : « la route du ciel », édité pour la première fois en 1901 par l’Imprimerie SVD de Steyl, est en passe de devenir un « bestseller » au Togo.

Il est difficile de dire combien de fois il a été édité entre 1901 et 1999 – l’année où une commission  mixte,  convoquée par S. E. Mgr. Phlippe Fanoko Kpodzro, Archevêque de Lomé et composée de prêtres originaires de tous les diocèses  ewéphones du Togo et du Ghana, a lancé une nouvelle édition, révisée et adaptée à la nouvelle liturgie après le Concile Vatican II et à la nouvelle orthographe de la langue ewé, et éditée par VERBUM BIBLE – Maison d’Editions SVD de Kinshasa, République Démocratique du Congo.

dzifomo002.jpgDepuis 1999, c’est la troisième réimpression de huitième édition qui vient d’arriver au Togo. Elle sera distribuée, contre une participation pour en assurer des réimpressions ultérieures, par les soins d’EDIVERBUM –  Maison d’Edition SVD au Togo et distributeur officiel de toutes les publications SVD dans les pays francophones  en Afrique de l’Ouest.

Chaque édition est imprimée à plus de 10 000 exemplaires, les deux dernières ont été doublées avec un tirage de 20 000 exemplaires. Le dernier tirage de 20 000 exemplaires s’était épuisé au bout de deux années. Avec le nouvel arrivage on s’approche du cap de 150 000 exemplaires ! Quel autre livre en langue locale a pu atteindre un tel nombre en exemplaires vendus dont la majeure partie au Togo ?

P. Marian Schwark, SVD

DSC00892.JPG DSC00897.JPG

 

mispetit001Il faut en même temps souligner l'existence du Missel Dominical (avec les lectures) en ewé qui est à sa 3e édition (30.000 exemplaires) édité toujorus par Verbum Bible, Kinshasa.


Publié dans Nos Paroisses

Partager cet article

Repost 0

"Le Grain" en couleur...

Publié le par SVD TOG

grain1105001.jpgLes pages de couverture du Bulletin Trimestriel d'Information de notre Postulat SVD à Lomé ont pris de la couleur dans sa dernière parution du N° 24 Janvier-Mai 2011. Mais ceci explique aussi une augmentation du prix demandé qui passe à 200 FCFA. Le texte qui suit est tiré de l'Editorial du Grain, par le P. François-Xavier Djagli.

 

L’Eucharistie « mysterium fidei », est le sacrement par excellence que notre Seigneur Jésus-Christ a laissé  comme héritage vital et spirituel à ses disciples et à l’Eglise  au soir du Jeudi Saint dans le contexte du repas pascal.  De  par son trésor spirituel  et sa valeur incommensurable, elle est  la source, le centre et le sommet de la vie et de la mission de l’Eglise. Cette richesse inouïe dont elle possède fera dire le concile VATICAN II  que « la très Sainte Eucharistie  contient en effet l’ensemble des biens spirituels de l’Eglise à savoir le Christ lui-même, notre Pâque, le pain  vivant, qui par  sa chair, vivifiée par l’Esprit Saint et vivifiante, procure la vie aux hommes » (Concile Vatican II, Presbiterorum ordinis, n°5). De ce fait, le chrétien qui dans les bonnes dispositions la reçoit, se soustrait non seulement  à l’obscurité  de la tristesse et du désespoir mais encore se trouve vitaliser, fortifier dans sa foi et devient porteur d’espérance et de joie dans son entourage.grain1105002.jpg

Prenons donc conscience de cette valeur inestimable que nous possédons et laissons-nous rassasier par le Christ qui s’offre à nous à chaque Messe pour que nous puissions être  nous aussi des pains rompus pour les autres.

En dehors de l’Eucharistie, nous pouvons trouver dans ce numéro du Grain quelques bribes d’informations sur l’importance du pardon, comment les jeunes doivent gérer leur sexualité, comment réussir ses études, les méfaits de l’avortement, la Rose-croix, l’hypertension artérielle et les défis que l’Afrique doit relever pour sortir de sa léthargie.

Bonne lecture et que l’Esprit Saint suscite en nous le goût de  nous rapprocher davantage de Jésus-Eucharistie et que sa présence dans nos cœurs stimule en nous le sens de la responsabilité  et du témoignage de ceux qui l’ont vraiment rencontré à l’instar de St Paul sur le chemin de Damas.

Père François-Xavier DJAGLI, SVD

Partager cet article

Repost 0

Société du Verbe Divin reconnue officiellement au Bénin

Publié le par SVD TOG

bensvd2011002La Société du Verbe Divin est désormais reconnue au Bénin  comme Association religieuse !!! Nous sommes en possession du Récépissé de Déclaration d’Association de la SVD au Bénin, signé par M. Martial SOUNTON, Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité Publique, le 04 avril 2011. La SVD comme association au Bénin a pour objet : proclamer la Parole de Dieu à tous les hommes et de susciter de nouvelles communautés du peuple de Dieu et favoriser leur croissance et leur unité entre elles et avec l’Eglise universelle.

Partager cet article

Repost 0

Que se passe-t-il au ciel quand nous prions?

Publié le par SVD TOG

E-mail d'un inconnu

J'ai rêvé que j'étais au paradis et un ange me faisait visiter les lieux. Nous marchions côte à côte dans une grande salle de travail où s’activaient beaucoup d'anges. L’ange qui me guidait s'arrêta  au 1er département dit celui de réception. Il me dit que c'est ici que sont reçues toutes les requêtes faites à Dieu en prières.

Je regardais tout autour et les anges étaient très affairés, sortant, des volumineux classeurs, des requêtes écrites, venant du monde entier.

Nous longeâmes un long couloir avant d'atteindre le second département. Et l'ange me dit,  ici, c'est le département d'emballage et de livraison. Ici, sont traitées les grâces et les bénédictions demandées par les Hommes, ensuite, elles leur sont livrées. Je remarquais aussi que les anges étaient très très affairés à cet endroit et cela à cause des milliers de requêtes de bénédictions à emballer et livrer sur terre.

Finalement, plus loin à la fin du couloir, nous nous arrêtâmes à la porte d'une toute petite salle, et à ma grande surprise un seul ange y était assis, n'ayant pratiquement rien à faire.

Mon ange guide était gêné de me dire qu'ici, c'est le département de "la Reconnaissance" Je lui demandais comment se faisait-il qu'il n'y ait rien à faire?

Tout triste, l'ange soupira et me dit qu'une fois que les Hommes  reçoivent les bénédictions qu'ils  demandent au Père, très peu, LUI en sont reconnaissantes. Je lui demandais comment pouvons-nous être reconnaissants envers Dieu pour ses bénédictions? C'est très simple, me répondit l'ange, il suffit juste de dire " Merci Seigneur".

Je lui demandais ensuite, pour quelles bénédictions, les Hommes doivent-ils être reconnaissants envers Dieu?

*Si tu as de quoi manger dans ton réfrigérateur, des vêtements sur toi, un toit au-dessus de ta tête, une place pour te coucher, tu es donc plus riche que 75% d'Hommes sur terre.

*Si tu as de l'argent dans ton compte bancaire, dans ton porte-monnaie et un surplus pour t'abonner aux chaines de tv câblées, tu es parmi les 8% des riches de ce monde.

*Et si tu as reçu ce mail, sur ton ordinateur, tu fais parti du 1% d'hommes de ce monde qui ont eu cette opportunité.

*Si, ce matin, tu t'es levé en bonne santé, tu es plus béni que ceux qui sont malades et certains même ne survivront pas à la fin de la journée.

*Si tu n'as jamais expérimenté la peur dans la bataille, la solitude de l'emprisonnement, l'agonie de la torture, la souffrance de la famine, tu es donc, aux premières lignes des 700 millions de personnes de ce monde.

*Si tu peux tranquillement te rendre à l'église sans aucune crainte, d'être embêté, arrêté, torturé ou tué, tu es donc envié par, et plus béni que, 3 milliards de personnes de ce monde.

*Si tes parents sont vivants et encore mariés, tu fais parti de ceux qui sont rares dans ce monde.

*Si tu peux tenir ta tête haute et sourire au monde, tu es hors norme, tu es unique par rapport à ceux qui sont dans le doute et désespérés.

Ok! Qu’est ce qui suit? Par quoi commencer?  

*Si tu peux lire ce message, c'est que tu es doublement béni, parce que quelqu'un a pensé que tu es très spécial, et que tu es plus béni que plus de 2 milliards de personnes sur terre qui ne savent pas lire du tout.

Passer une très bonne journée, comptes tes bénédictions, et si cela te plais transfère ce mail aux autres, afin que tous,  nous réalisions combien nous sommes bénis.

A L'ATTENTION DU DEPARTEMENT DE « LA RECONNAISANCE »

Merci Seigneur pour la grâce que tu me fais de partager ce message et merci, aussi de me donner toutes ces personnes merveilleuses avec qui je le partage.

Si tu as lu tout ceci et que tu es reconnaissant pour toutes ces bénédictions, pourquoi ne le passerais-tu pas à tes amis.

Je te remercie Père pour tout, et surtout pour toute ma famille et mes amis et cela dans le précieux nom de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ.

 

Partager cet article

Repost 0

Blast at the Provincial's office in Lomé

Publié le par SVD TOG

office01.JPGA small blast distracted Joseph Kallanchira from his work at the provincial's office this morning: a series of floor tiles suddenly surged up from inside and cracked open the concrete floor down under. In fact, pressure was building up since a few weeks already in that area of the middle of the office space, and you could feel the thing coming up anytime sooner under your feet as you walked over by there; and finally it happened! In the accompanying photos, the provincial treasurer Fr Wladek Dybas is seen at work, removing the tiles and cleaning up the mess. A passing confrere quipped: "A self-sufficiency project even in the provincial's office?!"

office03.JPG office02.JPG

Partager cet article

Repost 0

Lettre du Coordinateur des communications - district de Lomé

Publié le par SVD TOG

Comm-District-Lome-1Chers confrères,

Par la présente lettre je voudrais vous demander, dans la mesure du possible, de bien vouloir réfléchir sur un document de travail proposé par le Coordinateur Zonal des communications en vue de préparer la réunion de Madagascar en septembre 2011. L’intégralité de la lettre vous trouverez sur le site de la zone www.svdafram.org . Ici j’ai pris un extrait qui pourrait nous être utile dans nos discussions.

« Tout d’abord je voudrais lancer quelques idées tout en vous demandant aussi une participation active à chaque étape de cette rencontre, y compris sa préparation. Je pense que nous pouvons considérer la dernière Assemblée Zonale de Lomé en 2010 comme point de départ de nos travaux...  Sur notre site www.svdafram.org, il y a une proposition d’un Document de travail en vue d’un plan stratégique 2011 – 2013..... Ce document nous est proposé afin que nous puissions réfléchir dans nos provinces, régions, missions, districts et communautés comment améliorer notre « communication ». Quelle stratégie concrète en matière de communication pouvons-nous adopter ensemble au niveau local et dans toute la Zone d’AFRAM en général. Nous pouvons considérer ce document comme un brouillon de travail, où tout votre apport, idée, proposition où suggestion seront les bienvenus. »

 

Si vous trouvez un moment de partage en communauté ce sera déjà un pas important. Mieux encore si vous pouvez m’envoyer par écrit les résultats de vos partages ou réflexions personnelles jusqu’à la fin de mois de mai.

JPII0521En attendant vos réactions je vous salue fraternellement et que le Bienheureux Jean-Paul II, qui a su communiquer d’une part de façon traditionnelle et d’autre part en utilisant de nouvelles technologies en matière des communications nous aide dans notre apostolat de communications.

 

P. Mirek Wolodko, SVD

Coordinateur des communications

District de Lomé

 

Partager cet article

Repost 0

Lumière du Monde – II Forum de la vie religieuse à Lomé

Publié le par SVD TOG

2011forum2-copie-2Les Religieux et les Religieuses de Lomé ont organisé le 15 mai dernier leur IIe Forum pour marquer la Journée Mondiale de Prière pour les Vocations. Les activités se sont déroulées durant tout le weekend, commençant par une journée d'adoration du Saint Sacrement le jeudi dans toutes les communautés religieuses et paroisses de l'archidiocèse, suivie le vendredi par la projection de film sur les paroisses choisies par doyenné, ensuite le samedi après-midi un débat-carrefour, toujours dans les paroisses sur le thème du Forum: La Vie Religieuse - Sel de la terre et lumière du monde. Le Frère Théodore Kakanou a participé activement à ce stade des activités. Puis le Forum proprement dit a eu lieu le dimanche à la paroisse Marie Mère du Rédempteur à Adidogomé, Lomé.

 

Le jour « J » a commencé avec la Messe concélébrée par une dizaine de prêtres autour du Père Georges GBAFA, Responsable diocésain de vocations, qui a représenté en même temps Mgr l'Archevêque de Lomé empêché pour la circonstance. Le P. Joseph Kallanchira a représenté la Province SVD Togo/Bénin. A l'assemblée paroissiale dominicale s'est ajoutée toute une foule de religieuses et religieux vivant dans l'archidiocèse - en tout, une bonne quarantaine de congrégations et instituts de vie consacrée ont été représentées. Le Père Gbafa, dans son homélie, a encouragé tous les religieux de devenir des témoins toujours plus authentiques de Jésus Christ et de son Evangile, dans et pour l'Eglise, tout en invitant surtout la jeunesse à ouvrir leur cœur à l'écoute du Seigneur qui les 2011forum1appelle. Le reste de la journée fut meublée par des expositions dans les divers stands présentant le charisme et la spiritualité de chacun de ces instituts (voir les photos pour en avoir une idée), puis par des jeux, musique, danse etc. La journée fut clôturée par les Vêpres, priées ensemble à l'église paroissiale.

 

Le tout premier Forum a eu lieu il y a deux ans, organisé dans l'enceinte de la paroisse Universitaire de Lomé. L'Union Diocésaine des Religieux/ses (UDR) de Lomé se donne la noble tâche de l'organiser désormais tous les deux ans, un tel forum par des différentes manifestations.

2011forum3-copie-12011forum4-copie-1

Partager cet article

Repost 0

Expérience missionnaire d’un jeune Frère à Bassar

Publié le par SVD TOG

bassar01(La photo à côté : de gauche mécanicien de Bassar, Fr. Linh, auteur du texte ci-dessous, P. Peter Accorley et P. Joseph Kallanchira lors de leur dernière tournée au nord de la Province)

J’ai commencé mon stage à Bassar au mois d’octobre 2009. Je suis resté dans la maison Arnold Janssen avec le P. Piechota Teodor, SVD et le Fr. Darko-Mensah Anthony, SVD. J’étais  engagé principalement dans le domaine de la santé ainsi que dans un travail social. J’ai pu collaborer avec les Sœurs SSpS dans leur dispensaire à Bikpassiba, un quartier de Bassar. J’ai travaillé avec les Sœurs dans un programme de malnutrition qui aide les enfants de villages et de Bassar. Parfois, j’ai accompagné les Sœurs aux villages pour visiter les malades ou bien faire des vaccinations. L’année passée, j’ai aussi assisté les Sœurs pour arranger une nouvelle bibliothèque à Bikpassiba. On y accueille les enfants pour la lecture tous les mercredis et vendredis quand ils ne sont pas à l’école. Parfois nous avons aussi utilisé le vidéo projecteur pour leur monter les films éducatifs ou bien religieux.  

bassar05J’ai aussi travaillé avec un groupe des volontaires pour aider les personnes vivants avec VIH/SIDA (PVVIH) dans le cadre de l’Association des Volontaires en Lutte contre le Sida (A.V.L.S), Bassar. Nous avons pu créer différents groupes de PVVIH qui se rencontrent pour leur formation, pour trouver des conseils, ou bien des médicaments. Nous avons souvent travaillé avec les médecins et l’assistant médical de l’hôpital de Bassar pour faciliter le travail dans le groupe de PVVIH. 

Il y a plus d’un an nous avons créé un programme de micro-finance pour prêter une petite somme à ceux qui en ont vraiment besoin.  De temps en temps, nous leur apprenions un simple métier artisanal, par exemple comment fabriquer un balai ou bien du savon liquide. Tout cela pour les aider à trouver un travail et quelques ressources pour la vie.bassar02

J’aime beaucoup ce travail et je prends du temps pour connaitre les membres du groupe ainsi que la situation de chacun. Quand je étais libre, je leur rendais visite à domicile pour mieux comprendre leur vie. 

Pendant mon stage missionnaire j’ai pu aussi m’engager dans un groupe de la Légion de Marie de la paroisse St. Martin de Bassar. Chaque dimanche nous prions le chapelet puis il y a aussi un partage de la Parole de Dieu. De temps en temps nous avons aussi rendu visite aux malades dans leurs maisons ou bien à l’hôpital. 

En général, je voudrais témoigner que mon stage à Bassar était une bonne expérience. Parfois les tâches sont lourdes ou bien la langue est difficile mais j’aime le travail, la vie pastorale, et la vie communautaire à Bassar. Pour dire en une seule phrase : je suis très content de cette expérience.

TRAN, DuyLinh, SVD

bassar04-copie-1.JPG

(Juste un mot de rappel que c’est Linh qui a eu l’initiative de bassar03.JPGla statue de Saint Arnold devant « sa » maison à Bassar que nous voyons sur les photos. Linh, merci… !!!)

Partager cet article

Repost 0

Croix missionnaire : signe glorieux d’un envoyé !

Publié le par SVD TOG

croix01Etre envoyé en mission - voilà l'objectif noble d'un missionnaire du Verbe Divin !!! Et comment ? Avec une Croix à l'appui !!! Jean Paul Komi SIKPE a reçu la Croix Missionnaire des mains du Provincial, le P. Joseph Kallanchira (TOG) au cours d'une célébration eucharistique le dimanche 08 mai 2011, en la chapelle du Saint Esprit des Sœurs de l'Adoration Perpétuelle (SSpSAP) de Lomé. Et deux jours plus tard, le Père Sikpé a pris le vol d’Air France de Lomé via Paris vers sa destination au Brésil, Région Amazonie de la SVD (BRA). Jean Paul fut ordonné prêtre le samedi 29 janvier passé dans sa paroisse d'origine à Kouvé, dans le diocèse d'Aného. En effet, la cérémonie de la remise de croix missionnaire est une tradition noble qui nous a été léguée par notre saint fondateur Arnold Janssen. Il avait estimé que le croix02meilleur cadeau qu'un missionnaire pouvait emporter avec et sur lui c’était la Croix - instrument de supplice devenu signe glorieux de Celui qui l'a portée et qui est mort là-dessus au Calvaire, puis est ressuscité et vivant à jamais. Par cette cérémonie, le Provincial, au nom de l'Eglise et de toute la province SVD-TOG d'où Jean Paul est originaire, l'envoie en mission, pour qu'il annonce avec courage et passion la Bonne Nouvelle de Jésus Christ.

 croix03-copie-1.jpg croix06 croix07

 

Partager cet article

Repost 0

1 2 > >>