Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Les timbres postaux avec la Cathédrale de Lomé

Publié le par SVD TOG

timbres009

timbres010La poste du Togo a émis les timbres postaux avec la cathédrale de Lomé. La cathédrale du Sacré Cœur de Jésus a été construite en 1903 par nos confrères SVD. C’était la toute première église paroissiale au Togo. 90 ans après, en 1995, elle a été complétement rénovée grâce aux efforts du P. Marian Schwark, à l’époque Secrétaire Général de l’OCDI Nationale. Les timbres présentant la cathédrale rénovée dans son état actuel sont de 200 FCFA et de 550 FCFA. Ainsi le fruit de travail de nos confrères trouvera un regard de tous ceux qui recevront une enveloppe timbrée du Togo sans parler de ceux qui collectionnent les timbres postaux…

Un patrimoine dont nous avons notre part grâce aux confrères SVD qui nous ont laissé cet héritage…

Partager cet article

Repost 0

En mémoire de Maman KOTCHIRE

Publié le par SVD TOG

KotchireMaman

Partager cet article

Repost 0

Sonahoulou - Projection de film " Jésus de Nazareth" chez la communauté musulmane

Publié le par SVD TOG

sonahoulou6Certainement que Jésus avait entendu notre promesse de revenir dans ce village. Le vendredi, 2 décembre 2011, les fidèles chrétiens de cette communauté m’ont demandé de leur montrer le film de Jésus de Nazareth chez eux au village. Je l’ai accepté avec joie. Le groupe électrogène, projecteur et les baffes, l’écran géant qui venait d'arriver de la maison SVD à Techny-USA - ont été préparés  et montés dans la voiture avant de partir  pour la projection de film.

Quand le catéchiste et moi, nous étions en route, les fidèles nous ont appelés pour s’assurer de notre arrivée parce qu’il y avait beaucoup de monde qui nous attendaient. J’étais étonné parce que nos fidèles ne sont qu’une quinzaine. En effet, ils avaient annoncé au roi qu’il y aurait le film,  et le roi  a exigé que le film soit projeté dans la cour du palais.  Nos frères et sœurs musulmans y ont été invités. J’avais un peu peur parce qu’il fallait projeter le film de Jésus dans un milieu vraiment musulman. Justin, le catéchiste, m’a calmé un peu en me disant qu’ils ont le désir et la  grande curiosité de voir ce film sur Jésus parce qu’ils n’ont jamais vu le visage de Mohamed, leur grand prophète.

sonahoulou7En arrivant, j’étais surpris en voyant la foule immense qui nous attendait. Il y avait beaucoup d’enfants, de jeunes et d’adultes, femmes et hommes.  J’ai cherché le responsable de la communauté et les autres fidèles pour me renseigner un peu plus sur la situation. La première question était: est-ce que nos frères et sœurs musulmans ne seront-ils pas fâchés parce que l’on projette le film sur Jésus? En riant ils m’ont assuré que c’était eux-mêmes qui voulaient le regarder.

Quand j’avais installé tous les appareils, j’ai demandé la permission de dire un mot. D’abord, je les ai remercié de leur présence et je me suis expliqué que c'est grâce à la demande des fidèles chrétiens que je suis arrivé chez eux, et que ce sont les fidèles chrétiens m’ont demandé de montrer le film sur Jésus. Et puis je leur ai dit que si j’avais su que ce n’était pas seulement les fidèles chrétiens mais aussi les fidèles musulmans qui voulaient regarder le film, j’aurais amené d’autres films, par exemple, le film sur ABRAHAM. Enfin, je leur ai promis, en même temps, que je reviendrais, un jour, plus tard, avec le film sur Abraham ou bien avec des films d’éducation. Tout de suite,  un des conseillers du roi a pris la parole pour exprimer leur joie et leur contentement de ma présence et pour dire  qu’eux-mêmes, ils voulaient regarder le film sur Jésus. Alors, j’ai lancé la projection du  film "Jésus de Nazareth" sur le grand écran. Tout le monde s'est calmé et ils ont fixé leurs yeux, pleins d'admiration, sur l'écran. Quelques fois, ils sont venus pour me demander d’expliquer un peu la scène parce que beaucoup de monde ne comprenaient pas le français. Le catéchiste a essayé d’expliquer, au fur et à mesure, mais c'est dommage, il  n’y avait pas de micro. Beaucoup de monde qui étaient derrière ne pouvaient pas  entendre cette explication. Malgré tout, il n’y avait pas de bruit, aucun enfant ne dormait, tous les yeux étaient fixés sur le film.

Arrivée à un moment, j’ai regardé l’heure et j’étais surpris de voir c’était déjà minuit. Nous sommes arrivés à la scène où Jésus a guéri l’homme paralysé qui était transporté par les siens  et  que l’on avait fait descendre par un trou dans le  toit d’une maison où Jésus se trouvait. Comme c’était déjà minuit,  j’ai décidé d’arrêter le film et de le reprendre  la prochaine fois. Personne ne bougeait. Pour les consoler, j’ai joué encore quelques vidéo-clips, intéressants pour les enfants, avant de fermer ce cinéma, en plein air, cette nuit-là. Ils m’ont remercié et m’ont rappelé, en même temps,  ma promesse de revenir chez eux pour les visiter mais aussi pour leur montrer le film  sur Abraham.

A notre tour, après avoir mangé  de l'igname pilé, offert par la population,  nous avons repris notre chemin de retour. Sur la route,  nous avons vu beaucoup de femmes et d’enfants non-chrétiens avec leur bagage sur la tête qui rentraient chez eux après minuit. Par hasard, c’était le jour de marché de ce village. Du marché, ils sont venus pour regarder le film, et à une  heure du matin, ils rentraient chez eux avec leur bagage.

sonahoulou2C’est une simple expérience missionnaire qui parle et soulève beaucoup de questions sur les différents aspects de vie et de foi : on constate qu’il y a une fraternité sans frontières et sans préjugés, qu'un dialogue et une entraide, dans la simplicité du cœur et de l'esprit sont possibles, qu'il y a partout  le désir,  la curiosité, la foi cachée, l’ouverture à l'autre , la chance et l’occasion à saisir, la joie et le bonheur, le respect mutuel et réciproque qui animent tout homme de bonne volonté..

P. Henri Bala Wuwur, SVD

Publié dans Nos Paroisses

Partager cet article

Repost 0

Sonahoulou - Fête de Tabaski : Visite à la communauté musulmane

Publié le par SVD TOG

sonahoulou4Le  dimanche, 6 Novembre 2011 passé, avec les enfants missionnaires de la communauté de Sonahoulou, nous avons visité la communauté chrétienne d’Assodé. C’est une station secondaire de notre paroisse, la paroisse de St. Joseph Sonahoulou – diocèse de Djougou – Rép. du Bénin. Il y a environ une quinzaine de fidèles dans cette communauté. La messe était bien animée par la chorale d'enfants. Beaucoup de nos frères et sœurs musulmans nous ont joints, attirés par  le rythme du tam-tam et la voix éclatante des enfants.

Ce jour-là, c’était aussi le jour de fête d’AID AL-KEBIR, fête de TABASKI ou bien fête de Mouton, de nos frères et sœurs musulmans. Avant la messe le responsable de la communauté a demandé  que nous puissions prendre un peu de temps d’aller rendre visite au roi du village.. Pleins de joie et enthousiasme, la Sr. Katarina, SSpS qui était là  pour accompagner les enfants et moi-même, nous avons accepté cette proposition. Je savais très bien que le  roi et ses conseillers sont tous musulmans donc c’était une très bonne occasion pour nous  d'engager un simple dialogue de vie et de foi dans ce village. Moi-même, je suis allé déjà plusieurs fois visiter le roi et sa population.

sonahoulou1Après la messe, j’ai demandé si les enfants étaient disponibles pour une telle visite, et, en même temps, je leur ai dit de ne chanter que des chants de joie et, surtout, de ne pas chanter nos chants religieux. Mais les enfants, quand ils sont entrés dans l’ambiance de fête, ils ont oublié tout ce que je leur avais dit. Nous avons marché en chantant environ 500 mètres pour atteindre le palais du roi. Dès que nous sommes arrivés, spontanément,  les enfants ont fait un cercle et ont continué à danser et à chanter. Le village s'est réveillé. L’ambiance  de la fête a commencé parce qu’avant notre arrivée, le village était calme malgré leur jour de fête. Beaucoup de monde de ce village sont sortis pour nous joindre pour chanter et danser ensemble. Le roi aussi est sorti de son palais pour nous accueillir. Il  nous a beaucoup remerciés de notre présence et notre visite pour fêter ensemble avec eux leur fête de Tabaski. Il a exprimé la joie de son cœur et de son peuple musulman d’avoir été honorés par notre visite. Il a aussi exprimé leur « désir » pour nous rejoindre dans la foi chrétienne car selon lui, ils voient la « lumière » qui brille dans la vie des chrétiens de son village.

sonahoulou5Après l’accueil du roi, j’ai pris la parole, au nom des enfants et de tous les chrétiens de notre paroisse pour leur souhaiter bonne fête de Tabaski en commençant par cette salutation : « Assalam Wallaikum Warahmatulahi Wabarakatu » qui était accueillie avec applaudissements et avec un grand étonnement qui se lisait sur leurs visages qu'ils ont même oublié de me répondre : « Walaikum Salam ». Je les ai remerciés pour la fraternité qu’ils vivent ensemble avec nos fidèles chrétiens de ce village et j’ai exprimé mon souhait de voir, un jour,  le nombre de nos fidèles augmenter. Spontanément, ils m’ont répondu que, sûrement, leur nombre va augmenter. Nous sommes restés avec eux plus d’une heure. Ils nous ont donné à manger et à boire. Une cinquantaine d'enfants missionnaires qui étaient là ont été bien rassasiés. Nous avons bien fêté ensemble leur fête de Tabaski.

Lorsque nous leur avons demandé la permission pour partir, ils n’ont pas voulu nous laisser partir. Notre visite et notre présence parmi eux leur a donné une joie très profonde. Il y avait beaucoup de monde qui ont demandé la parole pour nous remercier et exprimer leur profond sentiment de gratitude. Nous leur avons promis de revenir un jour. sonahoulou3Nous avons pris la route pour retourner chez nous avec un cœur plein de joie et de gratitude parce que nous avons pu  témoigner de l’amour du Christ et faire connaître son Nom au milieu de cette communauté musulmane mais aussi parce que nous avons pu vivre un dialogue de vie et de foi, d'une façon très simple, dans le contexte de vie et de culture de notre milieu, dans la brousse,  à Sonahoulou au Bénin, en Afrique de l’Ouest.

Pour finir, je voudrais dire qu’avec les enfants nous pouvons Evangéliser le monde et que les enfants peuvent faire beaucoup de choses précieuses pour l’Eglise locale et universelle. Puissions-nous  prêter plus d’attention et de temps aux enfants afin de les aider à  garder et à faire grandir leur élan missionnaire.

P. Henri Bala Wuwur, SVD

Publié dans Nos Paroisses

Partager cet article

Repost 0

Joyeux Noël !

Publié le par SVD TOG

noel2011Joyeux Noël!


Bonne et Heureuse Année 2012

 

 

"Tous ensemble, réjouissons-nous: dans le monde un enfant est né: Dieu, notre Sauveur!

Aujourd'hui la paix véritable vient du ciel sur notre terre!"

 

 

 

 

Publié dans Introduction

Partager cet article

Repost 0

Voeux du P. Bakoma Damien

Publié le par SVD TOG

PARA TODOS MIS AMIGOS: HISPANICOS, FRANCES, INGLESES

To your enemy, forgiveness.
To an opponent, tolerance.
To a friend, your heart.
To a customer, service.
To all, charity.
To every child, a good example.
To yourself, respect.

MERRY XMAS AND BLESSED NEW YEAR

 

 « GLOIRE A DIEU AU PLUS DES CIEUX ET PAIX SUR LA TERRE AUX HOMMES DE BONNE VOLONTE »

QUE CETTE FETE SOIT POUR TOI LE DEBUT D'UNE AUTRE PAGE...D'UNE AUTRE HISTOIRE...ET QUE CETTE NOUVELLE ANNEE SOIT DE BEAUCOUP D'ESPOIR ET DE PLEINE DE GRACE.

…JOYEUSE NOEL ET HEUREUSE NOUVELLE ANNEE…

 

Estoy aquí y percibo
la grandeza del día,
su dimensión azul,
mi transparencia.
Se lo debo a los nombres
que tanto me llamaron.
Se lo debo a la infancia
y a su fosforescencia.
Se lo debo a los árboles
que crecieron conmigo.

SE LO DEBO AL UNICO DIOS CREADOR Y SALVADOR NACIDO HOY.

…FELIZ NAVIDAD Y UN Año NUEVO DE DICHA…

P. Bakoma Damien, svd

 

LAUDETUR Jesus Cristus
Damien Bakoma,SVD

Partager cet article

Repost 0

Prière pour le 17e Chapître Général

Publié le par SVD TOG

priereCG17

Partager cet article

Repost 0

Statistiques de notre blog...

Publié le par SVD TOG

Les statistiques générales du blog depuis sa création jusqu'à ce jour du 17 décembre 2011

Les visiteurs du blog en provenance de 95 différents pays du monde!


Date de création : 10/04/2009

Pages vues : 24 038

Visites totales : 7 102

 

Visiteurs Uniques

L'évolution du nombre de visiteurs uniques consultant notre blog

Total du mois de Décembre : 272

 

Pages Vues

L'évolution du nombre de pages vues sur notre blog

Total du mois de Décembre : 913

 

Nombre d'inscrits qui sont automatiquement informés à chaque publication d'un article: 47

 

Nombre d'articles: 200

 

Nombre de vidéos: 23 ( à consulter aussi sur www.wat.tv/SVD-TOG )

 

Nombre d'albums photo: 16 (avec 476 photos)

 

Nombre total de photos: 867

 

 

Publié dans Introduction

Partager cet article

Repost 0

RIP – Prions pour nos parents décédés récemment...

Publié le par SVD TOG

+ Catherine Améyo, marâtre du P. Peter Accorley

 

+ Papa du P. Pierre Avonyo, Théodore Avonyo, décédé le 6 décembre dernier dans sa 82e année. La Messe d'enterrement a eu lieu en l'église de la paroisse St Jean à Tsevié le 15 décembre 2011.

 

+ Maman du P. Christian Kochiré, N'Gbamba Arnoldine décédée le 15 décembre dernier à l'age de 71 ans. Elle sera enterrée le 20 Décembre 2011, à N'Kokomann (Bapuré) dans la paroisse de Kpatchilé.

 

Accompagnons nos confrères et leurs familles de nos prières fraterenlles...

 

Seigneur, souviens-toi de nos frères et soeurs qui se sont endormis dans l'espérance de la résurrection, et de tous les hommes qui en ta miséricorde ont quitté cette vie: reçois-les dans ta lumière, auprès de toi.

 


 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

District du Bénin - Jubilé d'Argent

Publié le par SVD TOG

beninvit1a

 

Chers confrères,


Le district du Bénin a la grande joie de vous inviter à prendre part à la célébration du jubilé d'argent de la présence la SVD au Bénin. Ci joint est la carte d'invitation.

 

Félix Komla AWAGE, SVD

Supérieur du district du Bénin

 

 

beninvit2a

 

 

Publié dans Nos Paroisses

Partager cet article

Repost 0

1 2 > >>