Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Méditation sur l’Evangile – 1er Dimanche de l’Avent (Année C)

Publié le par SVD TOG

A partir de ce premier dimanche de l’Avent 2015, EDIVERBUM-SVD veut proposer aux lecteurs de ce blog une impulsion à la méditation sur la base des textes d’Evangile proposés par la liturgie de l’Eglise. Nous remercions le P. Dieter Skweres d’avoir accepté à nous aider dans cette réflexion. Nous voulons nommer cette série : « Méditation sur l’Evangile ».

Que ses impulsions portent des fruits dans notre vie quotidienne !

 

1er Dimanche de l’Avent (Année C)

 

Lc 21, 25-28.34-36

 

Habituellement le temps de l'Avent qui commence aujourd'hui; est le temps de préparation à la fête de Noël. Nous en faisons l'expérience visible et audible autour de nous: des guirlandes de lumière, des décorations d'étoiles, de la musique de Noël, les mouvements affairés dans les magasins où se trouvent des offres de jolis cadeaux de Noël, etc. Aucune fête chrétienne n'est plus estimée et préparée que Noël, de Rio à Shangaï, de Tokyo à Hawai.

Or, le 1er dimanche de l'Avent ne dirige pas nos regards vers la nativité du Christ à Bethléem comme un bébé adorable dans une crèche, mais plutôt vers son retour glorieux sur les nuées du ciel comme le Juge sévère à la fin des temps. Est-ce que nous nous rendons encore compte du Jugement dernier? Ou est-ce que Dieu est devenu pour nous un vieil oncle qui ne peut être que bon et nous sauver? Or, c'est la doctrine de l'Eglise qu'il n’est pas certain d’avoir le salut éternel. L'apôtre Paul a dit dans la lettre aussi aimable aux Philippiens:

 

"...travaillez avec crainte et tremblement

à accomplir votre salut" (Ph 2,12).

 

Le Jugement dernier viendra comme le tsunamie à Fukushima! Ça sera la fin de notre univers. Au cours de son évolution, l'univers est passé par beaucoup de catastrophes. A la fin, le monde doit passer par la mort à la transformation et à la naissance d'un monde nouveau. Ça fait peur, aussi, mais c’est un évènement heureux. C'est comme une exclamation heureuse que telle de l'Apocalypse:

"... l'ancien monde s'en est allé" (Ap 21,1).

 

Est-ce que nous nous réjouissons à la pensée que notre univers sera détruit et qu’à la venue du Christ, nous aurons un monde nouveau? Les Juifs attendent la venue du Messie qui opérerait la transformation du monde comme le prédisent les prophètes. Nous l'attendons également. Tandis qu'eux attendent sa venue, nous attendons son retour. Enfin, il y aura la justice dans notre monde.

" Amen, Viens, Seigneur Jésus !’’(Ap 22,20).

Partager cet article

Repost 0

Publications d'Ediverbum-SVD pour l'année 2016

Publié le par SVD TOG

Publications d'Ediverbum-SVD pour l'année 2016Publications d'Ediverbum-SVD pour l'année 2016
Publications d'Ediverbum-SVD pour l'année 2016

L’Agenda Biblique 2016, porte sur l’Année Sainte extraordinaire de la Miséricorde.

Le Calendrier missionnaire SVD-SSpS-SSpSAP, inclus, comme chaque année, les intentions de prière générale et missionnaire du Pape pour chaque mois, accompagnées des photos qui mettent accent sur ces intentions.

Le Calendrier liturgique que nous publions en collaboration avec les Sœurs de St Augustin est diffusé par EDIVERBUM-SVD au Bénin et en Côte d’Ivoire. On peut le trouver également au Togo et dans d’autres pays francophones d’Afrique occidentale et centrale dans les points de diffusion des Editions St Augustin Afrique.

Publié dans EDIVERBUM-SVD

Partager cet article

Repost 0

Christ Roi dans la paroisse d'Agbalépédogan à Lomé

Publié le par SVD TOG

Christ Roi dans la paroisse d'Agbalépédogan à LoméChrist Roi dans la paroisse d'Agbalépédogan à LoméChrist Roi dans la paroisse d'Agbalépédogan à Lomé
Christ Roi dans la paroisse d'Agbalépédogan à LoméChrist Roi dans la paroisse d'Agbalépédogan à LoméChrist Roi dans la paroisse d'Agbalépédogan à Lomé

Reportage photo de la procession du Christ Roi qui a eu lieu dans la paroisse de Notre Dame sous la Croix d'Agbalépédogan le 22 novembre dernier, la fête du Christ Roi.

Christ Roi dans la paroisse d'Agbalépédogan à Lomé
Christ Roi dans la paroisse d'Agbalépédogan à Lomé
Christ Roi dans la paroisse d'Agbalépédogan à Lomé
Christ Roi dans la paroisse d'Agbalépédogan à Lomé
Christ Roi dans la paroisse d'Agbalépédogan à Lomé
Christ Roi dans la paroisse d'Agbalépédogan à Lomé
Christ Roi dans la paroisse d'Agbalépédogan à Lomé
Christ Roi dans la paroisse d'Agbalépédogan à Lomé
Christ Roi dans la paroisse d'Agbalépédogan à Lomé
Christ Roi dans la paroisse d'Agbalépédogan à Lomé
Christ Roi dans la paroisse d'Agbalépédogan à Lomé
Christ Roi dans la paroisse d'Agbalépédogan à Lomé
Christ Roi dans la paroisse d'Agbalépédogan à Lomé

Partager cet article

Repost 0

SEIZE DIACRES POUR L’EGLISE

Publié le par SVD TOG

SEIZE DIACRES POUR L’EGLISE
SEIZE DIACRES POUR L’EGLISESEIZE DIACRES POUR L’EGLISE

Le Seigneur dans son infinie bonté a donné à son Eglise seize diacres dont sept sont diocésains et neuf SVD parmi lesquels se trouvent les confrères de notre province, Alphonse Fahin et Martin Kotchoffa. Après une minutieuse préparation spirituelle, humaine et intellectuelle pendant près de neuf ans, ces seize jeunes hommes ont avancé de quelques pas vers le champ pastoral en acceptant les devoirs et responsabilités du diacre, un état qui les conduira par la suite au sacerdoce ministériel dans l’Eglise.

Cette merveilleuse cérémonie présidée par l’archevêque de Tamale (Ghana), son Excellence Monseigneur Philip Naameh a eu lieu le 15 Novembre 2015 en la paroisse Saints Pierre et Paul de Tamale.

Les moments forts de cette cérémonie furent la promesse de respect et d’obéissance des candidats à leur ordinaire et à leurs supérieurs, la litanie des saints, la remise du livre des Evangiles, l’imposition des mains et la prière consécratoire. En outre, le prélat leur a adressé la traditionnelle recommandation lors de la remise du livre des Evangiles : ‘’Recevez l’Evangile du Christ dont vous êtes maintenant messager. Croyez à ce que vous lisez, enseignez ce que vous croyez et pratiquez ce que vous enseignez’’.

Dans son homélie, Monseigneur l’archevêque de Tamale a invité les candidats à ne pas s’adonner aux choses matérielles, mais plutôt à focaliser toute leur attention sur leur ministère. Bien plus, il a exprimé sa sincère gratitude aux parents des candidats pour avoir donné de tout cœur leurs fils à l’Eglise et a également encouragé les autres parents chrétiens à ne pas constituer un obstacle à leurs enfants dans leur réponse à l’appel du Seigneur.

Puisse le Seigneur, qui a appelés les nouveaux ordonnés à œuvrer dans sa vigne, leur accorde la grâce de ‘’bien remplir leur fonction de diacres’’ (1Tim 3, 13) avec amour et joie tout en imitant l’exemple de leur Maître qui est ‘’venu non pour être servi mais pour servir’’ (Mc 10, 45).

Frt. Déo Jérémie SOSSOU, SVD

SEIZE DIACRES POUR L’EGLISESEIZE DIACRES POUR L’EGLISE

Partager cet article

Repost 0

RIP. Maman de la Sr. Rosalie ZOSSOU, SSpS

Publié le par SVD TOG

Nous venons d'apprendre le décès de la Maman de la Sr.Rosalie ZOSSOU, SSpS.

Prions pour la famille en deuil et pour la Maman, qu'elle trouve sa joie auprès du Seigneur dans le Royaume de Dieu.

L'enterrement est prévu pour le samedi 28 novembre à Porto-Novo au Bénin.

Partager cet article

Repost 0

VŒUX PERPETUELS A TAMALE, GHANA

Publié le par SVD TOG

VŒUX PERPETUELS A TAMALE, GHANAVŒUX PERPETUELS A TAMALE, GHANAVŒUX PERPETUELS A TAMALE, GHANA

La Société du Verbe Divin a récemment accueilli en son sein neuf confrères dont deux de notre province : il s’agit de Frt. Alphonse Fahin et Frt. Martin Kotchoffa. Ayant cheminés avec le Seigneur pendant près de neuf ans pour certains et dix ans pour d’autres, ils sont parvenus au constat selon lequel ‘’le feu dévorant qui est dans leurs cœurs, enfermé dans leurs os’’ (Jér. 20, 9) est irrésistible. Voilà pourquoi ils ont librement et sans contrainte décidé d’exprimer leur perpétuel « fiat » au Seigneur en se liant à la SVD à travers la profession des trois conseils évangéliques notamment l’obéissance apostolique, la pauvreté évangélique et la chasteté consacrée.

Cette mémorable cérémonie a eu lieu dans la chapelle des Sœurs Carmélites à Tamale au Ghana le 13 Novembre 2015 dans une célébration eucharistique présidée par le Révérend Père Marek Dabrowski, SVD, vice provincial de la province du Ghana en présence d’un nombre important de prêtres concélébrant, dont le P. Bertin Kizito – économe provincial de notre province, de religieux, parents, amis de la SVD, bienfaiteurs et sympathisants qui sont venus non seulement de différentes localités du Ghana mais également du Togo et du Bénin pour être témoins de cet événement.

Dans son sermon, le célébrant a d’abord mis en exergue l’année de la vie consacrée décrétée par le Saint Père, le Pape François. Faisant ensuite allusion à la première lecture tirée du premier livre de Samuel 3,1-10, il a souligné le fait que l’appel de Dieu est toujours personnel mais nous avons besoin de quelqu’un pour nous aider à discerner cet appel comme dans le cas du jeune Samuel. C’est justement la raison pour laquelle il y a les formateurs pour aider les « formandi » dans leur processus de discernement. Aussi, a-t-il exhorté les candidats, en tant que missionnaires du Verbe Divin à accepter la Parole de Dieu et à la vivre comme cela se doit. Il les a enfin invités à ne jamais perdre de vue les vœux qu’ils ont professés à Dieu mais de les prendre au sérieux.

Ces neuf profès, dont un du Kenya, un du Bénin, un du Togo, deux de la RD Congo et quatre du Ghana, tous candidats clercs ont professé leurs vœux perpétuels avant leur ordination diaconale en signe de leur appartenance à part entière à la Société du Verbe Divin.

En cette année de la vie consacrée, puisse le Seigneur leur accorder la grâce de s’évertuer à être fermes et fidèles à leur engagement.

Frt. Déo Jérémie SOSSOU, SVD

VŒUX PERPETUELS A TAMALE, GHANAVŒUX PERPETUELS A TAMALE, GHANA
VŒUX PERPETUELS A TAMALE, GHANAVŒUX PERPETUELS A TAMALE, GHANA

Partager cet article

Repost 0

RIP. Papa François Djabaré

Publié le par SVD TOG

Le Papa François Djabaré est décédé le 30 octobre dernier à Bassar. Il a été enterré le 20 novembre 2015.

Prions pour le repos de son âme, que le Seigneur l'accueille dans son Royaume!

Merci au P. Marian Schwark pour son témoignage ci-dessous.

Le 20 novembre dernier, en présence de 2 évêques (Mgr Djoliba et Mgr Longa), d'une quarantaine de prêtres (venus du diocèse de Kara mais aussi d'Atakpamé) dont presque tous les confrères SVD qui travaillent au Nord, avec le Supérieur Provincial en tête, d'un grand nombre de religieuses de différentes congrégations et d'une grande foule de fidèles, le dernier hommage a été rendu à Monsieur François Djabaré, le catéchiste émérite de Bassar. Cet hommage il a bien mérité. Le deuxième catéchiste de la Paroisse Saint Martin de Bassar depuis sa création en 1933, François a consacré presque 50 ans de sa vie à l'annonce de la Bonne Nouvelle de Jésus. Il a conduit au Christ beaucoup de fils et de filles du peuple bassar. Il assumait aussi le service de sacristain. Dans mon témoignage, j'ai dit de n'avoir jamais vu François absent à son service pendant 11 ans qu'il m'a été donné de travailler avec lui. Il n'avait ni un jour de repos ni de congé non plus. Il n' a tiré aucun avantage matériel pour son service fidèle et loyal - il recevait environ 15.000 FCFA par mois. Et malgré cette pauvreté, il a pu élever et éduquer 7 enfants: un fils est enseignant, un autre prêtre-missionnaire SVD au Kenya, une fille est religieuse et une autre - secrétaire.

C'est son fils Joseph qui présidait la messe d'enterrement qui coïncidait avec l'anniversaire de son ordination.

François a vécu ses 90 ans ( les dernières années de sa vie complètement aveugle) dans la discrétion la plus totale et il est mort aussi dans la discrétion. Sur sa croix on a écrit tout simplement: "Baba (grand père en bassar) repose en paix.

Partager cet article

Repost 0