Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Méditation sur l’Evangile - 18e Dimanche Ordinaire

Publié le par SVD TOG

Méditation sur l’Evangile - 18e Dimanche Ordinaire

18e Dimanche Ordinaire

Lc 12, 13-21

Nous planifions tous pour notre avenir. Pour cela, nous payons l’assurance contre la maladie et contre beaucoup d’événements. Mais il y a une chose contre laquelle nous ne pouvons pas payer une assurance : la mort. Nous pouvons prendre soin de notre vie, mais la vie elle-même n’est pas dans notre main, dans notre pouvoir. Ni nos richesses, ni notre intelligence ne peuvent écarter la mort. Ce n’est pas une raison d’avoir peur. Non, « décharge sur le Seigneur ton fardeau, et lui te subviendra » (Ps 55, 23). Ce n’est que cette foi qui nous libère de la peur de la mort et, par conséquent, de tout souci de rendre notre vie éternelle. Car la vie elle-même reste dans la main de Dieu. Il l’a donnée, il pourra l’enlever à chaque moment. Faut-il alors multiplier les prières, jeûner et gagner des indulgences pour alimenter, pour ainsi dire, notre compte d’une banque céleste ? Or, le ciel ne peut pas se mériter. Il est un don gratuit de l’amour de Dieu. Nous ne pouvons qu’ouvrir notre cœur et accueillir cet amour de Dieu, l’amour qui est celui du Père pour le Fils. Il n’y a pas d’amour plus fort, car il est fort plus que la mort.

Partager cet article

Repost 0

Méditation sur l’Evangile – 17e Dimanche Ordinaire

Publié le par SVD TOG

Méditation sur l’Evangile – 17e Dimanche Ordinaire

17e Dimanche Ordinaire

Lc 11, 1-13

La prière est l’expression de la foi. Elle exprime notre grande confiance en Dieu. En Israël, on appelait déjà Dieu « Père ». Mais Jésus apprend à ses disciples de s’adresser à Dieu en disant « Abba ». C’est un terme d’une très grande familiarité. Un juif n’aurait pas osé appeler Dieu « papa » comme un petit enfant son père ; et même devenu grand, le père restait toujours et était toujours appelé « Abba », « papa ». Cette grande familiarité avec Dieu ne nous permet pas de dire à Dieu nos propres besoins en premier lieu, mais d’abord nous avons, selon Jésus, à prier aux intentions de notre Abba Céleste. Que Dieu sanctifie son nom comme il l’a promis pour le temps messianique et qu’il fasse venir son règne. Un règne où l’amour est Roi. Puis, nous pouvons aussi prier pour nous-mêmes : notre pain de chaque jour, le pardon de nos offenses et la protection contre le mal. Saint Paul écrit aux Romains : « Aussi bien n’avez-vous pas reçu un esprit d’esclave pour retomber dans la crainte ; vous avez reçu un esprit de fils adoptifs qui fait nous crier : Abba ! » (Rm 8, 15).

Partager cet article

Repost 0

Méditation sur l’Evangile – 16e Dimanche Ordinaire

Publié le par SVD TOG

Méditation sur l’Evangile – 16e Dimanche Ordinaire

16e Dimanche Ordinaire (Année C)

Lc 10,38-42

Il faut se tenir à des priorités. D’abord, le plus important. Mais c’est quoi ce qui est le plus important, ce que nous devons faire tout d’abord ? La société humaine en discute. Pour les uns, c’est la paix, pour d’autres, l’ordre, pour d’autres encore, la stabilité des finances, ou encore, le socialisme etc. pour déterminer les priorités, les gens d’aujourd’hui ne partent pas d’un ordre de valeurs préétabli, mais de façon pragmatique de ce qui réclame d’être réglé. Pour Jésus – et cela devrait aussi être le cas pour nous -, c’est écouter ce qu’il annonce de la part de Dieu. Luc écrit son Evangile pour des gens qui n’ont pas connu Jésus personnellement. Ils trouvent la parole de Jésus dans l’Evangile. En écoutant l’Evangile, nous écoutons la parole de Jésus et avons un critère qui nous fait choisir nos priorités, car l’Evangile nous dit ce qui compte pour Dieu afin que notre vie soit une réussite.

Partager cet article

Repost 0

Méditation sur l’Evangile – 15e Dimanche Ordinaire

Publié le par SVD TOG

Méditation sur l’Evangile – 15e Dimanche Ordinaire

15e Dimanche Ordinaire (Année C)

Lc 10, 25-37

Nous sommes en train de célébrer l’année jubilaire de la miséricorde, selon la consigne du Pape François. Nous pensons alors à la miséricorde de Dieu. Mais aujourd’hui l’Evangile nous parle de la miséricorde de l’homme pour l’homme. Il est curieux de remarquer ceci : le docteur de la Loi demande à Jésus : « Qui est mon prochain ? » Et Jésus répond paradoxalement : « De qui te montres-tu prochain ? ». Jésus nous montre que jamais l’homme ne peut tout faire de ce qu’il devrait faire. Le docteur de la Loi savait exactement qu’il fallait observer toute la Loi, c’est-à-dire 613 prescriptions et interdits. Comment est-ce possible de les observer tous ? Ce n’est pas possible, même sans se rendre coupable. Personne de nous ne peut faire tout ce qu’il est exigé de lui. Combien d’occasions de faire le bien avons-nous ratées ?! Parce que nous ne voulons pas les reconnaître comme telles. Nous devons reconnaître notre incapacité et dans notre misère, nous réfugier à Dieu. Alors sa grâce travaillera en nous et nous fera capables d’aimer notre prochain. La Loi de l’Ancien Testament ne pouvait pas accorder la justification et rien de ce que nous pouvons faire ne peut nous justifier devant Dieu. Uniquement la grâce de Dieu nous justifie, c’est-à-dire fait que nous soyons justes devant Dieu et devons-nous demander : Comment suis-je le prochain de tout homme dans la détresse, sans distinction ?

Partager cet article

Repost 0

Avis diocésain : + P. Damien Dogbevi et + P. Dieter Eduard Skweres

Publié le par SVD TOG

Avis diocésain : + P. Damien Dogbevi et + P. Dieter Eduard Skweres
Avis diocésain : + P. Damien Dogbevi et + P. Dieter Eduard SkweresAvis diocésain : + P. Damien Dogbevi et + P. Dieter Eduard Skweres
Avis diocésain : + P. Damien Dogbevi et + P. Dieter Eduard Skweres

Partager cet article

Repost 0

Les obsèques du P. Dieter Eduard Skweres, SVD

Publié le par SVD TOG

Salutations fraternelles!

Je voudrais vous annoncer la date des obsèques du Père Dieter Eduard Skweres décédé le 26 juin 2016, à Lomé au Togo.

Les obsèques auront lieu comme suit:

vendredi 08 juillet 2016- veillée de prières

samedi 09 juillet – Messe d’enterrement.

Le lieu et l’horaire vous seront communiqués ultérieurement.

Portons le dans nos prières.

Fraternellement dans le Verbe Divin,

Peter Accorley, svd.

Provincial TOG.

Partager cet article

Repost 0