Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

90 articles avec nos paroisses

Journée de la Vie Consacrée à Lomé

Publié le par SVD TOG

Journée de la Vie Consacrée à Lomé
Journée de la Vie Consacrée à LoméJournée de la Vie Consacrée à LoméJournée de la Vie Consacrée à Lomé
Journée de la Vie Consacrée à LoméJournée de la Vie Consacrée à LoméJournée de la Vie Consacrée à Lomé

Depuis 20 ans déjà, la journée de la vie consacrée est célébrée le 2 février, en la fête de la Présentation du Seigneur au Temple. Lors de la 1ère journée de la vie consacrée en 1997, son initiateur, Saint Jean-Paul II soulignait les trois buts de cette journée.

Tout d’abord, c’est une journée placée sous le signe de l’action de grâce « parce qu’il est beau et juste de remercier le Seigneur pour le grand don de la vie consacrée, qui enrichit et réjouit l’Eglise par la multiplicité des charismes et le dévouement de tant de vies totalement données au Seigneur et aux frères ».

Puis, l’objectif de cette journée est aussi de mieux connaître et apprécier la vie consacrée. « En contemplant le don de la vie consacrée, l’Eglise contemple sa vocation la plus profonde, celle de n’appartenir qu’à son Seigneur, soulignait Saint Jean-Paul II. La vie consacrée a pour mission prioritaire de garder vivante dans l’Eglise la forme historique de vie assumée par le Fils de Dieu quand il est venu sur cette terre ».

Cette journée est enfin une invitation pour toutes les personnes consacrées « à célébrer ensemble et solennellement les merveilles que le Seigneur a accomplies en elles. Pour cela elles sont conviées à réfléchir sur le don reçu, à découvrir, dans un regard de foi toujours plus pur, le rayonnement de la beauté divine diffusé par l’Esprit dans leur forme de vie, à prendre conscience de leur mission incomparable dans l’Eglise pour la vie du monde »

Cette année, la paroisse Notre Dame Sous la Croix d’Agbalépédogan a été choisie comme le lieu où les personnes consacrées de l’Archidiocèse de Lomé se sont retrouvées pour être, prier et fêter ensemble. La rencontre a débuté à 16H30 par l’adoration du Saint Sacrement animée par le Père Jean-Baptiste Tchandama SVD, curé de la dite paroisse. Ensuite, les consacrés et les fidèles y psésents, avec les bougies allumées en main, se sont mis en procession vers l’Eglise pour participer à la célébration de l’Eucharistie qui a été présidée par Mgr Denis Amuzu-Dzakpah, Archevêque de Lomé et concélébrée par une vingtaine de prêtres religieux.

P. Marek Pogorzelski SVD

Journée de la Vie Consacrée à LoméJournée de la Vie Consacrée à LoméJournée de la Vie Consacrée à Lomé
Journée de la Vie Consacrée à LoméJournée de la Vie Consacrée à LoméJournée de la Vie Consacrée à Lomé
Journée de la Vie Consacrée à LoméJournée de la Vie Consacrée à LoméJournée de la Vie Consacrée à Lomé
Journée de la Vie Consacrée à LoméJournée de la Vie Consacrée à LoméJournée de la Vie Consacrée à Lomé
Journée de la Vie Consacrée à LoméJournée de la Vie Consacrée à LoméJournée de la Vie Consacrée à Lomé
Journée de la Vie Consacrée à LoméJournée de la Vie Consacrée à LoméJournée de la Vie Consacrée à Lomé
Journée de la Vie Consacrée à LoméJournée de la Vie Consacrée à LoméJournée de la Vie Consacrée à Lomé

Publié dans Nos Paroisses

Partager cet article

Repost 0

Semaine de la SVD à Lomé

Publié le par SVD TOG

Programme de la Semaine de la SVD dans nos deux paroisses à Lomé

Semaine de la SVD à Lomé
Semaine de la SVD à Lomé

Publié dans Apostolats, Nos Paroisses

Partager cet article

Repost 0

"L'Eveil de Guérin-Kouka", No 6

Publié le par SVD TOG

"L'Eveil de Guérin-Kouka", No 6

Le sixième numéro du bulletin paroissial de Guérin Kouka est disponible en ligne.

Pour le télécherger en version pdf cliquez sur le lien ci-dessous:

L' Eveil de Guérin Kouka No 6

Publié dans Nos Paroisses

Partager cet article

Repost 0

Le Messager d'Agbalépédogan

Publié le par SVD TOG

Le nouveau numéro du Messager d'Agbalépédogan est disponible pour télécharger à l'adresse:

http://www.archidiocesedelome.org/2015Messager05.pdf

Publié dans Nos Paroisses

Partager cet article

Repost 0

Centenaire de la cathédrale à Kpalimé, héritage de premiers missionnaires SVD au Togo

Publié le par SVD TOG

Centenaire de la cathédrale à Kpalimé, héritage de premiers missionnaires SVD au TogoCentenaire de la cathédrale à Kpalimé, héritage de premiers missionnaires SVD au TogoCentenaire de la cathédrale à Kpalimé, héritage de premiers missionnaires SVD au Togo

C'est avec quelques mois de retard, que la communauté chrétienne de Kpalimé, célèbre le centenaire de la cathédrale. Les festivités ont débuté, il y a un mois, suivant un programme riche et varié: concerts spirituels de chorales, recollections, messes pour tous les missionnaires décédés et pour tous les bienfaiteurs, exposition de photos historiques illustrant les activités des missionnaires SVD et les débuts de leur mission à Kpalimé, programmes à la radio Maria. La cathédrale a été repeinte pour la circonstance ainsi que d'autres bâtiments historiques - l'ancien presbytère, reconstruit et transformé en bureaux de l'évêché et les anciennes écoles qui ont été restaurées en salles de réunion. L'apogée des festivités c'est la messe qui sera célébrée le 24 mai prochain en la fête de Pentecôte qui est en même temps la fête patronale de cette paroisse. De nombreuses invitations ont été envoyées y compris au Chef de l'Etat. L'Ambassadeur d'Allemagne au Togo vient de confirmer sa participation.

Construite en 1914 par le Frère Jakobus, SVD comme première église paroissiale et bénie en décembre 1914, en toute hâte à cause de la première guerre mondiale, par le Père Anton Witte, SVD, Provicaire Apostolique du Togo, elle devient la Cathédrale en 1994 avec la création du diocèse de Kpalimé. Entièrement restaurée en 2003 par les soins de Monseigneur Benoît Alowonou, deuxième évêque de ce diocèse (avec l'aide du P. Marian Schwark,SVD pour la recherche de financement), elle a été dotée de très beaux vitraux - œuvre du Frère Seraphim Frunk, SVD. Celui-ci a passé un an au Togo en organisant un petit atelier de vitrerie à Lomé, le premier de ce genre au Togo, et en initiant quelques jeunes Togolais à cet art. Une plaque d'information, présentant l'historique de la Cathédrale en allemand, en français et en ewé, a été installée à gauche de l'entrée principale. Dans l'autel se trouvent les reliques de notre saint Fondateur, Arnold Janssen. Le financement pour la construction de cette première église paroissiale à Kpalimé a été procuré par les bienfaiteurs du Père Nikolaus Schönig, SVD, Préfet Apostolique au Togo, qui s'était même fortement endetté pour construire, comme il en avait l'habitude de dire: "une vraie église et pas une grange" - pari réussi parce qu'aujourd'hui c'est une de plus belles églises au Togo.

Centenaire de la cathédrale à Kpalimé, héritage de premiers missionnaires SVD au TogoCentenaire de la cathédrale à Kpalimé, héritage de premiers missionnaires SVD au TogoCentenaire de la cathédrale à Kpalimé, héritage de premiers missionnaires SVD au Togo

Publié dans Nos Paroisses

Partager cet article

Repost 0

La grande fête de la Miséricorde Divine à Agbalépédogan

Publié le par SVD TOG

La grande fête de la Miséricorde Divine  à AgbalépédoganLa grande fête de la Miséricorde Divine  à AgbalépédoganLa grande fête de la Miséricorde Divine  à Agbalépédogan
La grande fête de la Miséricorde Divine  à AgbalépédoganLa grande fête de la Miséricorde Divine  à AgbalépédoganLa grande fête de la Miséricorde Divine  à Agbalépédogan
La grande fête de la Miséricorde Divine  à AgbalépédoganLa grande fête de la Miséricorde Divine  à AgbalépédoganLa grande fête de la Miséricorde Divine  à Agbalépédogan
La grande fête de la Miséricorde Divine  à Agbalépédogan

Le dimanche 12 avril 2015, deuxième dimanche de Pâques a été célébrée dans toute l’Eglise la fête de la Miséricorde Divine, l’amour gratuit de Dieu pour nous les hommes, pécheurs que nous sommes, comme l’enseignait Saint Paul à ses contemporains.

Cette célébration a été spéciale pour la Paroisse Notre Dame sous la Croix d’Agbalépédogan puisque l’Association Jésus Miséricordieux de l’Archidiocèse de Lomé avait choisi notre paroisse pour abriter cet événement. C’était une surprise et un honneur pour nous de l’accueillir. Surprise parce que cette association est née sur la paroisse il y a à peine quatre mois.

Nous nous sommes préparés à ce grand événement diocésain par la neuvaine à la Miséricorde Divine qui a commencé le Vendredi Saint après le Chemin de Croix et la liturgie avec la vénération de la Sainte Croix.

Le Dimanche de la Miséricorde, à 13h, de très nombreux fidèles venant de tout l’archidiocèse de Lomé, se sont rassemblés aux feux tricolores de Djidjolé, puis avec des chants et des danses, ils ont marché plus d’un kilomètre vers notre paroisse. L’heure sainte de la miséricorde à 15h00 a été suivie par la Messe Pontificale célébrée par l’Archevêque de Lomé, Mgr Denis AMOUZU-DZAKPAH et concélébrée par quatre prêtres, à savoir : les Pères Marek POGORZELSKI, Emmanuel KABATE et Jean-Baptiste TCHANDAMA tous SVD et un prêtre diocésain, le P. Antoine KOUTO, aumônier de l’hôpital du CHU- Campus et des Cliniques. La messe a commencé à 15h45 et s’est achevée à 18h10mn dans une ambiance de fête.

Signalons au passage que cette célébration se situe dans le cadre de 25 ans d’existence de l’Association Jésus Miséricordieux au TOGO.

Nous rendons grâce à Dieu qui nous a permis d’accueillir cet événement diocésain et jubilaire d’argent au niveau national. Nous prions que les grâces de cette célébration descendent sur la paroisse afin que nous puissions ouvrir nos cœurs à la Miséricorde Divine et devenir à notre tour apôtres de la Miséricorde pour nos frères et sœurs.

P. Jean-Baptiste Tchandama, SVD, curé de la paroisse d'Agbalépédogan

La grande fête de la Miséricorde Divine  à AgbalépédoganLa grande fête de la Miséricorde Divine  à AgbalépédoganLa grande fête de la Miséricorde Divine  à Agbalépédogan
La grande fête de la Miséricorde Divine  à AgbalépédoganLa grande fête de la Miséricorde Divine  à AgbalépédoganLa grande fête de la Miséricorde Divine  à Agbalépédogan

Publié dans Nos Paroisses

Partager cet article

Repost 0

Chorale Saint Arnold Janssen fête son Jubilée de deux ans

Publié le par SVD TOG

Chorale Saint Arnold Janssen fête son Jubilée de deux ans

Les membres du groupe musical « Saint Arnold Janssen », ont célébré dans une grande allégresse le 15 janvier dernier, la fête de son saint patron, qui prie et intercède pour nous auprès de Dieu. C’était en même temps un petit jubilé de deux ans d’existence de ce choral au sein de la paroisse Sainte Famille de Hanyigba, Kpalimé.

Publié dans Nos Paroisses

Partager cet article

Repost 0

la dévotion mariale aux pieds de Notre Dame de Dompago à Badjoudé, nord du Bénin

Publié le par SVD TOG

la dévotion mariale aux pieds de Notre Dame de Dompago à Badjoudé, nord du Béninla dévotion mariale aux pieds de Notre Dame de Dompago à Badjoudé, nord du Béninla dévotion mariale aux pieds de Notre Dame de Dompago à Badjoudé, nord du Bénin
la dévotion mariale aux pieds de Notre Dame de Dompago à Badjoudé, nord du Béninla dévotion mariale aux pieds de Notre Dame de Dompago à Badjoudé, nord du Béninla dévotion mariale aux pieds de Notre Dame de Dompago à Badjoudé, nord du Bénin

L’opportunité nous a été donné de parler un peu de la dévotion mariale, notre attachement à la Bienheureuse Vierge Marie, Mère de Dieu qui est la première à accueillir la joie de l’Evangile par l’ange Gabriel.

De prime abord, qu’il nous soit permis dans cet article  de vous exposer en grands traits ce que dit le Catéchisme de l’Eglise Catholique (CEC) sur la dévotion mariale. Peut-être ce guide universel nous aidera à gracieusement comprendre ce que c’est que la dévotion mariale dans notre monde en quête de ses valeurs authentiques. Voici ce que nous dit le CEC à ce propos (n°971) :

 « Toutes les générations me diront bienheureuse » (Lc 1,48)

« La piété de l'Église envers la Sainte Vierge est intrinsèque au culte chrétien » (Paul VI, MC 56).

La Sainte Vierge « est légitimement honorée par l'Église d'un culte spécial. Et de fait, depuis les temps les plus reculés, la Bienheureuse Vierge des vierges est honorée sous le titre de "Mère de Dieu"; les fidèles se réfugient sous sa protection, l'implorant dans tous leurs dangers et leurs besoins (...). Ce culte, bien que présentant un caractère absolument unique n'en est pas moins essentiellement différent du culte d'adoration qui est rendu au Verbe Incarné ainsi qu'au Père et à l'Esprit Saint ; il est éminemment apte à le servir » (V II, L.G. 66) ; il trouve son expression dans les fêtes liturgiques dédiées à la Mère de Dieu et dans la prière mariale, telle le Saint Rosaire, «abrégé de tout l'Évangile» (Paul VI, MC 42) ».

Dans notre entendement, la dévotion mariale peut se comprendre comme quelque chose qui unit tous les fils et filles de l’Eglise, une attitude intérieure d’un chrétien qui consiste à aimer Marie comme Mère, à l’imiter et à prier avec elle pour toujours. Ainsi, par cette porte d’entrée nous distinguons trois manières ou façons de vivre la dévotion mariale dans notre paroisse : Les prières avec Marie ; les prières à Marie et les pèlerinages.

Toutes ces trois façons concourent à obtenir les vertus telles que la foi, l’espérance, la compassion, la charité, le service, la piété, l’humilité, le silence, l’écoute et la force.

En effet, depuis le 02 avril 1995, la paroisse Notre Dame de Dompago à Badjoudé, connaît ce qu’on appelle la légion de Marie, « Mère de la Vie » de Badjoudè-Dompago .Cette « pépinière », comprenait quelques femmes et hommes qui dirigeaient et récitaient le chapelet. Ce petit groupe  est appelé à grandir à travers quelques stations secondaires de la paroisse, telles que Kim-Kim, Kawado, Bessètougou… Leurs rencontres se tiennent tous les samedis et les dimanches après les messes. Suivant les temps forts de l’année liturgique, ce groupe  marial grandit de jour en jour et fait son apostolat dans les centres de santé, dans des maisons et différents ateliers pour prier avec Marie et pour demander à ce qu’elle intercède pour nous. Ce groupe récite le chapelet tous les jours avant la messe matinale de la semaine. Pendant les moments forts aux mois de Mai et d’Octobre, nous assistons à des montées incessantes des chrétiens vers la Grotte Mariale et des regroupements autour de la Vierge Marie. Bien qu’on puisse noter une légère timidité des activités de légionnaires dans notre paroisse, il faut aussi signaler que ce groupe continue leurs activités, comme le disent les ivoiriens : « molo-molo », par des rencontres annuelles et pèlerinages dans différents lieu du Bénin : Djougou, Natitingou, Dassa et bien sûr à Badjoudè-Dompago. D’ailleurs c’est ce groupe de Marie qui anime la liturgie tous les derniers dimanches du mois. Ce groupe suit des récollections et organise des veillées mariales surtout pendant des fêtes de la Très Sainte  Vierge Marie.

Plus, il faut remarquer que ce ne sont pas uniquement les fidèles paroissiens de Badjoudè qui viennent prier à la grotte. Notre paroisse, depuis longtemps, est devenue le lieu du pèlerinage diocésain, et de par sa situation géographique nous assistons à des va-et-vient des fidèles venant d’autres paroisses et des chrétiens d’ailleurs en passage pour prier et se confier à la Vierge Marie. Certains, après leur visite à la grotte finissent par demander le sacrement de la confession. Alors, vous comprenez bien que les pères de la paroisse sont et doivent être disponibles pour accueillir tous ces fidèles qui souhaitent se confesser.

Par ailleurs, pas plus que l’année passée 2014, toute la communauté paroissiale de Badjoudè a organisé des processions mariales à travers Badjoudè et ses villages environnants. En tout cas, le monde était sorti, sans oublier nos frères musulmans, pour voir cette foule immense qui passait à travers les artères du village avec la Statue de la Vierge Marie. Peut-être les photos vous diront mieux que les mots…

Enfin, nous vivons cette dévotion mariale à travers le pèlerinage diocésain qui s’organise chaque année dans notre diocèse. Beaucoup en parlent en ces termes : « qui sont ces fous et folles en marche et  qui se regroupent à l’entrée du village chaque année (au Collège Catherine PUZEY) toujours avec leur statue pour chanter et louer l’Eternel ?  Et toujours dans leur bouche on entend le nom d’une Marie ou Myriam…». C’est vrai, chaque année la paroisse a la bénédiction d’accueillir tous les fidèles du diocèse en marche vers la grotte pour chanter à la première Dame et Chrétienne « l’ave Maria », et pour lui confier leur vie, leurs joies, leurs souffrances et leur espérance. 

En mille et en un mot, disons que la dévotion mariale constamment dans la perspective de l’Eglise d’aujourd’hui est bien présente dans notre paroisse bien que les fidèles ne cessent de partager l’apport des sœurs de Sainte Thérèse de L’Enfant Jésus dans cet apostolat. ‘’Aucune œuvre humaine n’est parfaite’’, l’a-t-on souvent dit, beaucoup reste à faire pour accueillir cette Parole qui s’est faite chair en Marie. Mais dans notre situation, nous continuons de vénérer, d’imiter, de prier Marie, de partager la Joie qu’elle a reçue de l’ange pour devenir Mère de Dieu et Notre Mère.  Et comme le disait justement notre père évêque dans son entretien avec les légionnaires de Djougou et de Natitingou, nous continuons « de saisir toutes les grâces de ce temps de la Nouvelle  Evangélisation pour apprendre de Marie à découvrir les nouveaux horizons où le Christ nous envoie en mission » pour partager et ensemencer Sa Joie parmi les hommes et dans leur cœur.

P. Roméo K. Yémso, SVD

(ci dessous le diporama photo, attendez la fin de téléchargement pour visionner toutes les photos...)

la dévotion mariale aux pieds de Notre Dame de Dompago à Badjoudé, nord du Bénin
la dévotion mariale aux pieds de Notre Dame de Dompago à Badjoudé, nord du Bénin
la dévotion mariale aux pieds de Notre Dame de Dompago à Badjoudé, nord du Bénin
la dévotion mariale aux pieds de Notre Dame de Dompago à Badjoudé, nord du Bénin
la dévotion mariale aux pieds de Notre Dame de Dompago à Badjoudé, nord du Bénin
la dévotion mariale aux pieds de Notre Dame de Dompago à Badjoudé, nord du Bénin
la dévotion mariale aux pieds de Notre Dame de Dompago à Badjoudé, nord du Bénin
la dévotion mariale aux pieds de Notre Dame de Dompago à Badjoudé, nord du Bénin
la dévotion mariale aux pieds de Notre Dame de Dompago à Badjoudé, nord du Bénin
la dévotion mariale aux pieds de Notre Dame de Dompago à Badjoudé, nord du Bénin
la dévotion mariale aux pieds de Notre Dame de Dompago à Badjoudé, nord du Bénin
la dévotion mariale aux pieds de Notre Dame de Dompago à Badjoudé, nord du Bénin
la dévotion mariale aux pieds de Notre Dame de Dompago à Badjoudé, nord du Bénin
la dévotion mariale aux pieds de Notre Dame de Dompago à Badjoudé, nord du Bénin
la dévotion mariale aux pieds de Notre Dame de Dompago à Badjoudé, nord du Bénin
la dévotion mariale aux pieds de Notre Dame de Dompago à Badjoudé, nord du Bénin
la dévotion mariale aux pieds de Notre Dame de Dompago à Badjoudé, nord du Bénin
la dévotion mariale aux pieds de Notre Dame de Dompago à Badjoudé, nord du Bénin
la dévotion mariale aux pieds de Notre Dame de Dompago à Badjoudé, nord du Bénin
la dévotion mariale aux pieds de Notre Dame de Dompago à Badjoudé, nord du Bénin

Publié dans Nos Paroisses

Partager cet article

Repost 0

Un match de football inédit à Sadori, suivi d’un concert spirituel

Publié le par SVD TOG

FOOT4Dans le cadre des activités qu’elle organisa pour marquer sa fête patronale, qui pour la circonstance fut reportée au Dimanche 18 Janvier au lieu du 15 Janvier, la paroisse Saint Arnold JANSSEN de Sadori vécu avec beaucoup d’engouement deux match de football dont l’un, celui des mamans VS les jeunes filles de la paroisse, attira l’attention de beaucoup de personnes parmi lesquelles se trouvait Mgr Jacques ANYILUNDA, évêque de Dapaong.

En effet, le Samedi 17 Janvier a eu lieu une activité inédite, du jamais vu à Sadori, Les mamans de la paroisse affrontèrent leurs filles sur le terrain de football. Les jeunes filles à la lecture du jeu avaient sous-estimé leurs mamans, les croyants incapables de les battre. Malheureusement pour ces filles, les mamans avaient toujours du sang neuf et jeune dans leurs veines ! FOOT1Les premières minutes ont démontré la détermination et l’endurance des mamans ! Cette détermination des mamans leur a valu une victoire d’un but à zéro contre leurs filles. Vraiment quelle prouesse ! La deuxième affiche opposait les jeunes de la paroisse de Sadori et ceux de la paroisse Saints Pierre et Paul de Mango. Le petit enfant de Sadori né de Mango (avant c’était une station secondaire de la paroisse de Mango), n’a pas en tout cas fait cadeau à sa mère, car il lui a infligé une défaite d’un but à zéro sous le regard bienveillant de l’évêque de Dapaong entouré de quelques religieux et religieuses. FOOT6D’ailleurs ce dernier, pour encourager toutes les équipes, a fait un don de 5000 FCFA à chaque équipe.

Ensuite, voulant célébrer son saint patron, saint Arnold JANSSEN, de manière spéciale, la paroisse organisa un géant concert spirituel dans l’enceinte de l’église. Cet évènement de près de quatre heures d’horloge a connu la prestation de cinq chorales : Saint Jean-Baptiste de Grand Koumongou (une station secondaire de Sadori), Sainte Bénédicte de l’Enfant Jésus de Sadori, Saint Mathias de Sadori, Sainte Cécile de Sadori et Saints Séraphins de Mango. Mgr. Jacques ANYILUNDA, évêque de Dapaong, n’a pas voulu se faire raconter l’évènement. Il était bel et bien là pour soutenir la jeune paroisse en fête. Toutes les chorales ont donné de leur mieux pour nous faire chanter, danser, glorifier, louer et adorer le Seigneur Roi de l’univers auprès de qui demeure Saint Arnold JANSSEN, patron céleste de la paroisse de Sadori !

Frt. Martin KOTCHOFFA, SVD

FOOT5 FOOT2 FOOT3 CIMG7753

Publié dans Nos Paroisses

Partager cet article

Repost 0

Noël des enfants à Agbalépédogan

Publié le par SVD TOG

Nou00EBl 19Timidement comme le soleil chaque matin, mais avec intensité, vivacité et l’intention de briller de joie, cette édition de Noël des enfants a tenu toutes ses promesses.

Avec la lumière de l’étoile qui s’est levée sur l’étable, l’Eglise retrouve ses couleurs et prend vie.

C’est dans ce désir de partage réciproque de gaieté et de joie de vivre ensemble la venue du Sauveur que les premiers responsables de la paroisse Notre Dame Sous la Croix d’Agbalépédogan soucieux et conscients des Nou00EBl 01problèmes pécuniaires de certaines familles ont organisé cet événement dans la logique de la justice et de l’équité en milieu enfant.

Cette organisation a connu son apothéose le 25 décembre passé, jour où notre Seigneur Dieu a visité notre Terre en prenant la condition d’homme. Le petit enfant Jésus venu en robe de pauvreté a été entouré ce jour-là de près de six cents (600) enfants venus de la paroisse mère et des trois stations secondaires. Le fait le plus important et marquant est la communion avec les enfants de la rue.

Nou00EBl 03Débutée par une messe très priante, cette ambiance festive s’est agrémentée ensuite par des jeux, des chants, des danses, des sketchs et récitals animés par les enfants, pour les enfants et avec tous les enfants. L’objectif de cette fête et grande euphorie est de permettre aux enfants non seulement de partager l’innocence du petit Jésus, mais aussi et surtout de ne pas délaisser un enfant autrement permettre à tous les enfants d’être en joie voire « permettre ainsi aux pauvres de prendre part à la table du riche »

Nou00EBl 04Après s’être épuisés de divertissements, les enfants ont régalés les bons plats préparés à cette occasion. Là encore l’on ne peut passer sous silence la vie de famille qui a régnée entre les enfants.

En outre, le moment fatidique tant attendu par les enfants fut le passage du papa noël pour la distribution des cadeaux.

Chaque enfant est reparti avec un cadeau et surtout la joie et le sourire que leur a transmit l’enfant Jésus pour partager avec les membres de leurs lieux de provenances et familles. Nou00EBl 14L’objectif étant atteint c’est-à-dire chaque enfant ayant regagné son lieu de provenance avec sourire, l’on peut se donner rendez-vous l’an prochain pour une autre édition de « Noël des enfants ».

P. Emmanuel Kabate, SVD

 

Nou00EBl 02 Nou00EBl 05 Nou00EBl 06 Nou00EBl 07 Nou00EBl 08 Nou00EBl 09 Nou00EBl 10 Nou00EBl 12 Nou00EBl 13 Nou00EBl 15 Nou00EBl 16 Nou00EBl 17 Nou00EBl 18 Nou00EBl 21 Nou00EBl 20 Nou00EBl 22 DSC07043 DSC07044 DSC07047 DSC07048

Publié dans Nos Paroisses

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>